Recharge à domicile

De Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Choix du moyen de recharge

Le choix du moyen de recharge doit se faire en fonction du kilométrage journalier prévu. Pour plus de confort, on peut aussi prévoir la possibilité de faire des recharges plus rapides, en cas de déplacement imprévu par exemple.

Faut-il augmenter la puissance de son abonnement ?

Recharger un véhicule électrique nécessite une réflexion sur son abonnement électrique, en particulier sur la puissance souscrite.

Tout d'abord, pour ceux qui n'y sont pas encore, l'acquisition d'un véhicule électrique est certainement le bon moment pour passer en tarif heures pleines/heures creuses, voire en tarif tempo chez EDF. En effet, la recharge se fera principalement la nuit, simplement par commodité, et comme un véhicule électrique constitue inévitablement un poste important de la consommation d'un foyer, le surcoût de l'abonnement heures pleines/heures creuse, pourra être vite amorti.

La recharge à domicile demande une puissance minimum de 2 kW environ, mais pour plus de confort d'utilisation ou pour une utilisation intensive, il est possible d'installer toutes sortes de puissances jusqu'à 7 kW en monophasé ou 22 kW en triphasé.

La question se pose donc de savoir si l'ajout de cet élément sur votre installation vous contraindra à augmenter la puissance de votre abonnement.

Bien entendu, chaque situation sera différente, et vous seul (éventuellement avec le conseil de votre électricien) disposez des bons éléments pour savoir si votre puissance actuelle est adaptée.

Quelques pistes pour ne pas changer son abonnement :

  • la recharge en heures creuses (c'est souvent une fonctionnalité de base de la borne, pas besoin d'une horloge sur le tableau)
  • l'utilisation de la programmation des heures de recharge, pour être certain de charger à l'heure idéale.
  • l'acquisition d'une borne "intelligente" (par exemple Hager) qui permet de s'adapter à la puissance disponible
  • la mise en place d'un dispositif de délestage : attention, cela peut vite devenir bien plus onéreux que l'augmentation de puissance sur de nombreuses années.

Recharge en copropriété

L'installation d'une prise ou borne de recharge dans un copropriété doit être soumis à l'accord des autres copropriétaires. Il existe un droit à la prise, et donc la copropriété ne peut refuser sans motif sérieux.

Le projet d'installation doit être présenté aux autres copropriétaires par lettre recommandée avec AR au syndic pour qu'il le soumette aux votes de la prochaine assemblée générale. Noter dans le courrier note ce que vous envisagez de faire et demander que la question suivante soit inscrite à l'ordre du jour: Projet de résolution : L'assemblée générale, donne l'autorisation à M. X d'effectuer des travaux électriques dans les parties communes afin de relier son compteur individuel à une borne de recharge pour véhicule électrique qui sera située dans son garage privatif. Cela conformément aux détails du devis et du cahier des charges joint à la présente convocation (demander aux électriciens de de faire un détail de ce qui sera mis en place).

Se brancher sur une prise commune avec un compteur défalqueur est tout à fait possible, mais avec l'accord de l'Assemblée Générale, pas du syndic. En se branchant sur une prise commune avec un compteur défalqueur, vous payerez l'électricité que vous consommerez, mais l'abonnement au compteur commun sera payé par tous les copropriétaires. Il faut donc définir comment cet abonnement sera pris en charge (taux fixe ou en proportion de votre consommation électrique ?) Seule une décision d'Assemblée Générale peut être considérée comme valide et fixer les modalités d'installation, d'utilisation et de répartition des charges ( frais de relevés du compteur défalqueur, participation à l'abonnement du compteur commun...).

Surtout, ne faire aucun travaux avant les deux mois qui suivent la réception du PV de l'Assemblée Générale qui aura voté positivement à la demande ( les 2 mois correspondent au délai légal pendant lequel un copropriétaire peut contester une décision votée). Seule celle ci a le pouvoir d'accorder les travaux, même le syndic n'a aucun droit, la copropriété appartient aux copropriétaires et pas au syndic (il ne fait que gérer).

Brancher la prise ou la borne de recharge directement sur une ligne tirée depuis le compteur d'appartement est une solution déconseillée car il peut y avoir une étanchéité entre les communs et l'habitation qu'il faut respecter, notamment en cas d'intervention des pompiers.

Programmation de la charge

Liens utiles

Texte de loi sur le "droit à la prise" en copropriété