Recharge solaire

De Wiki
Aller à : navigation, rechercher

Les enjeux de la racharge solaire des véhicules électriques sont les suivants :

  • une action à l'échelle locale et individuelle pour rouler renouvelable
  • une solution pour les endroits isolés (parking covoiturage ou parking bureau, maison de campagne, plage...)
  • un investissement financier rentable ?

Le fantasme des voitures avec un panneau solaire dessus ?

  • Une seule voiture (en cours de conception) serait autonome : la IMMORTUS mais ce ne serait pas une voiture grand public (au prix de 240 000€)... et elle est toujours en cours de conception. Recouverte sur 7 m² de panneaux photovoltaïques disposés sur son toit, ultralégère (seulement 550 kg) et aérodynamique, produisant sa propre électricité elle pourrait rouler toute la journée sans s'arrêter et «indéfiniment» à 60 km/h selon ses concepteurs. Pas de transmission : moteurs dans les roues, suspension régénérative, écrans intérieurs au lieu des rétroviseurs qui pénalisent l'aérodynamique, ventilation améliorée pour palier à l'absence de climatisation.
  • La compétition "World Solar Challenge" qui a lieu depuis 1987, ou comment traverser le continent australien (3000 km) avec une voiture solaire. Il y a la récente catégorie "Cruiser" qui doit être une familiale à 4 places.
  • Un simple panneau photovoltaïque sur le toit ne permet que d'alimenter des équipements (climatisation, lève-vitres...) mais pas la traction (ou très partiellement Prius4). C'est le cas de :
    • la Ford CMax
    • la Toyota Prius 3, seulement pour la version non rechargeable et en option.
    • la Prius 4 : la différence sur la prochaine génération serait que ces panneaux solaires sur le toit ne se limitent plus à aider à quelques fonctions (comme l'ouverture électrique des vitres ou encore la climatisation), mais également à rallonger l'autonomie.
    • la superbe hybride Fisker Karma 120 000 € (1)(2)
  • Une solution maison avec un panneau solaire ajouté : 2m² de panneaux photovoltaïques sur un Kangoo

Ombrières photovoltaïques

La meilleure solution pour rouler à l'énergie solaire est de se servir de panneaux photovoltaïques, installés à demeure pour servir de pare-soleil aux voitures stationnées en dessous : les voitures stationnées à l'ombre seront moins chaudes en été, donc on économise aussi sur la climatisation. D'une pierre, deux coups !

Voici quelques solutions clés en main :

Principes pour la conception

  • Se brancher en direct sur des panneaux ? Une solution qui n'est pas viable car:
    • la production électrique du panneau peut chuter selon la météo et ne pas fournir l'électricité au moment où l'on en a besoin :
    • elle varie dans la journée et est souvent désynchronisée des besoins ne coïncide pas, sauf dans 2 cas : le panneau est sur le lieu de travail ou le panneau est à la maison et l'on travaille de nuit
    • selon les saisons, la puissance peut être insuffisante.
  • Si on veut éviter de mettre une grosse batterie pour stocker l’électricité produite par les panneaux, il faut alors injecter cette énergie sur le réseau EDF et la récupérer plus tard sur le réseau lors de la charge. On utilise alors le réseau EDF comme une batterie.

Chiffres et techno

Une installation de 4 kWc représente 25 à 30 m², et une place de parking 12,5 m² au sol environ. Cette installation de 4 kWc ne va débiter 4 kW que dans des conditions d'ensoleillement optimal.

Liens utiles